Algérie, ma déchirure : fragments de vie

Auteur(s)
Behja Traversac
Editeur(s)
Editions Chèvre feuille étoilée
Thèmes
Littérature générale -- Biographies, Mémoires
Collection
D'un art, l'autre
ISBN
2-36795-148-9
978-2-36795-148-5
EANS
9782367951485
Date
Collation
186p. ; 15 x 21 cm ; épaisseur : 1.1 cm ; reliure : Broché

Alger, Oujda, Oran, Portsay... une ballade qui nous transporte dans un voyage insolite. Les personnages peu communs qui ont jalonné la vie de l'auteure, appartiennent à une frange de la société rarement évoquée par les historiens ou les sociologues. C'est dans une langue légère, poétique, que Behja Traversac ouvre, ici, les voies de l'intime lorsqu'il tend à l'universel.

Illustrés d'aquarelles en couleur de Catherine Rossi qui a longuement arpenté cette terre, ces textes nous parlent d'une Algérie empreinte d'ombres et de lumières, tendre et violente, dans laquelle se tressent passé et présent.

Alger, de mes enfants, mes amours, dont tu seras toujours l'ancre. Tu fus la nacelle de leurs premiers pas et de leurs premiers mots. Rien ni personne ne peut effacer leurs noms de tes rues. Ni les ostracismes, ni la bêtise, ni les égratignures... ni le temps, ni l'éloignement. [...] Pourtant, c'est chez toi qu'ils sont passés au-delà des murs du racisme. C'est toi qui leur as donné ce regard ample d'enfants du monde qui ne voient ni les couleurs de peau, ni les identités figées, ni les idées sans retour. C'est en toi qu'ils ont acquis la force de l'interrogation, la force du doute, la force de l'amour des autres. Ils t'aiment, Alger, ne les abandonne pas.

Revenir à la liste des parutions