Ste Enimie

[Dans la bulle de...] Philippe Cogoluègnes

Entrez dans la bulle de Philippe Cogoluègnes, président de l'association Enimie BD, œuvrant en Lozère, qui a accepté de nous faire part de ses lectures...

Crédit : Jean-Jacques Ader

Au printemps-été 2020, Occitanie Livre & Lecture a missionné le photographe Jean-Jacques Ader à la rencontre de 13 professionnels installés en région, exerçant de près dans l'univers de la bande dessinée (« 2020-21, année BD ») ou de plus loin dans l'illustration le trait, le dessin.
Comme l'an passé, nous offrons une suite éditoriale à cette commande photographique qui illustre notre bilan d'activités 2020.

De manière régulière, nous vous donnons à découvrir les professionnels qui se sont prêtés au jeu de cette prise de vue prolongée d'une mini interview, qu'ils soient auteurs, illustrateurs, éditeurs, libraires, bibliothécaires ou archivistes...en activité dans nos 13 départements.

Place à Philippe Cogoluègnes, président de l'association Enimie BD, organisatrice du festival Bulle de Burle, qui nous dévoile ses lectures plaisir...


Et vous, que lisez-vous en ce moment ?
La BD AUSCHWITZ de Pascal Croci chez Emmanuel Proust Éditions.

Vous plaît-elle ?
Oui, beaucoup ; au-delà du sujet qui reste incontournable, j’apprécie son traitement graphique où la minutie du trait et le gris se tutoient en permanence pour donner une place presque démesurée aux personnages, à leurs émotions, à leur sidération … On ne ressort pas de cette BD indemne !

Qui vous l’a conseillée ?
Un ami, Antoine, fervent lecteur de BD, à l’occasion d’un de nos cercles de lecture mensuels au sein de l’association ENIMIE BD.

Où lisez-vous ?
Plutôt chez moi, au lit ou dans mon canapé… voire sur ma terrasse quand la météo le permet, entouré de nature et des bruits de la rivière, au-dessous…

Le livre qui a changé votre vie ?
Sans aller jusqu’à penser que j’ai déjà pu avoir deux vies, la BD, redécouverte il y a 15 ans, m’a embarqué dans une aventure qui dure.

2020-juin 21: année de la BD. À quel âge avez-vous lu votre 1e BD ?
J’étais à l’école, je devais avoir 8-9 ans et on s’échangeait « Blek le roc »* à la récré.

Quel souvenir vous a-t-elle laissé ?
C’était le plaisir de l’évasion, du voyage dans des mondes rêvés avec des personnages enviés… C’était notre cinéma, que nous n’avions pas la chance de fréquenter.

Depuis, êtes-vous devenue un aficionado du 9e art ?
Après les lectures de fanzines dans l’enfance, un grand trou pour la lecture de BD jusqu’à ce que des copains m’embarquent dans l’aventure du festival Bulle de Burle à Sainte Enimie, il y bientôt 15 ans. Et là, d’abord par nécessité puis rapidement avec beaucoup de plaisir, je me suis remis à la BD de façon régulière et plutôt dense ! Ces moments de lecture courts mais pleins, que l’on peut répéter tant qu’on veut, me sont devenus précieux ! 

Votre coup de cœur BD ?
Trop compliqué de trier, trop râlant de classer ; juste un coup de chapeau à Nina Jacqmin et sa Tristesse de l’éléphant chez Les Enfants rouges, qu’elle m’a offerte il y aura bientôt dix ans et que je ne me lasse pas de lire et faire lire.

*Personnage de bande dessinée créé en Italie en 1954 par le studio EsseGesse
Propos recueillis en janvier 2021
Ste Enimie
 Sainte-Énimie : son ermitage, ses rues pavées de galets et ses affiches d’Énimie-BD ! 
Légende et crédit photo : Jean-Jacques Ader

> Consulter le site de l'association Enimie BD

> Consulter le site du festival Bulle de Burle

[DANS LA BULLE DE...] # 2020

Entrez dans la bulle de professionnels du livre de notre région qui ont accepté de se dévoiler à vous et nous. Images et mots à l'appui...