LÉONARD SYLVIE

sylvie.leonard.seigneuret [at] wanadoo.fr
23 rue des deux-ponts
34000 Montpellier
Activité(s)
Ecrivain
Genre(s)
Livre jeunesse
Documentation professionnelle
Arts
Biographie :
Née à Montmartre dans le monde de l’art, Sylvie Léonard s’est très tôt initiée au théâtre, à la danse, à la peinture et à l’écriture. Tout d’abord animatrice, institutrice, puis professeur d’arts plastiques au collège et au lycée en région parisienne, elle a ensuite exercé pendant quinze ans la fonction de formatrice en arts visuels à l’IUFM de Montpellier. Passionnée d’art, d’histoire et de voyages, Sylvie Léonard est l’auteur des "Petites Histoires de l’Art", une collection d’ouvrages destinés à l’initiation artistique des jeunes publics. Elle a également signé avec Didier Millotte "Le Petit Guide de Montpellier" en 2011. Elle vit aujourd’hui à Montpellier, où elle se consacre à la peinture, à l’écriture et à la photographie.
Bibliographie non exhaustive :
Histoires secrètes du vieux Montpellier, éd. Museo, 2022 (guide). Marie de Montpelhièr, la terre, la chair, le sang, éd. Chèvrefeuille étoilée, 2017 (roman). Montpellier street art, éd. Museo, 2017 (beau livre). Il était une fois... les pionniers de l’art moderne 1889-1914, éd. Scéren-CRDP, 2013 (jeunesse). Le petit guide de Montpellier, illustrations Didier Millotte, éd. Cabardès, 2011 (guide). Il était une fois... l’art en révolutions, 1789-1889, éd. CRDP, 2010 (jeunesse). Il était une fois... l’art au Moyen Age, coéd. Romain Pages-CRDP, 2005, éd. CRDP, 2010 (jeunesse). Il était une fois... l’art des origines, coéd. Romain Pages-CRDP, 2005, éd. CRDP, 2010 (jeunesse). Ultreia ! : sur les chemins de Compostelle : niveau A2, éd. CRDP, 2009 (manuel scolaire). Il était une fois... Baroques et rococos, coéd. Romain Pages-CRDP, 2007, rééd Canopé - CRDP, 2014 (jeunesse). Il était une Fois... l’art de la Renaissance, coéd. Romain Pages-CRDP, 2006 (jeunesse).
Extrait :
Les rendez-vous des Batignolles
Paris, France, Mai 1863.
Les terrasses du boulevard des Batignolles étaient pleines de monde ce soir-là. On était au mois de mai et les peintres du quartier s’étaient donné rendez-vous pour dîner. Lorsque Manet arriva, une clameur s’éleva aux tables des habitués. On l’applaudissait, on lui faisait signe, on le hélait de table en table…
Il y avait là les amis de longue date, Charles Baudelaire, Emile Zola, et puis toute une joyeuse bande d’étudiants qui venaient à la brasserie pour refaire le monde et réinventer la peinture. Bazille, le géant de Montpellier, Cézanne, le provençal taciturne, Renoir, toujours joyeux, Sisley, toujours rêveur, et le dernier arrivé, encore un peu timide, Claude Monet, débarqué du Havre.
Manet, d’un geste large, commanda une tournée générale et s’assit parmi les convives. Mais l’événement que chacun s’apprêtait à fêter était une bien amère victoire : le "Déjeuner sur l’herbe", au Salon des Refusés, avait provoqué dans la presse le plus formidable scandale du siècle.
- Ton Déjeuner a fait un trou dans l’opinion publique ! plaisanta Zola.
- Ils te traitent de barbouilleur, s’exclama Sisley. Ils disent que tu peins avec une brosse à vaisselle, toi qui as le trait le plus juste de nous tous !
- C’est qu’ils ont peur que je les délivre du tarabiscotage ! répondit Manet en souriant. Vous souvenez-vous de ce qu’a écrit Baudelaire l’an dernier ? Il faut réagir contre la peinture proprette, niaise et entortillée, les fadeurs écœurantes et les sucreries fondantes. Eh bien, c’est exactement ce que l’Académie a primé au Salon cette année avec la Vénus de Cabanel !
Voir toutes les parutions de LÉONARD SYLVIE
Localisation

43.60433, 3.88107