BRIGNON LAURA

laura.brignon [at] yahoo.fr
Activité(s)
Traducteur
Langue(s)
Italien
Anglais
Biographie :
Laura Brignon est née en 1986 dans le Tarn et habite à Toulouse. Après une classe préparatoire littéraire et une licence d’italien, elle fait un master de traduction entre Toulouse et Gênes, puis participe à la première session franco-italienne de la Fabrique des traducteurs, programme de formation à destination des jeunes traducteurs, au Collège international des traducteurs littéraires d’Arles. En 2017, elle termine son doctorat en littérature italienne sur des questions de traduction et est lauréate d’une bourse d’écriture auprès du CRL pour la traduction de Vincenzo Rabito.
Elle a traduit une trentaine de livres, essentiellement des romans contemporains (Nicola Lagioia, Claudio Morandini), avec des incursions dans d’autres genres (autobiographie, théâtre, BD, beaux-livres, récits de voyage), mais aussi des inédits de grands auteurs du XXe siècle (Carlo Levi, Curzio Malaparte), pour différentes maisons d’édition.
Bibliographie non exhaustive :
Les Pierres de Claudio Morandini, traduit de l’italien, éd. Anacharsis, 2024 (roman) Choses, bêtes, prodiges de Claudio Morandini, traduit de l’italien, éd. Anacharsis, 2024 (roman) Une enquête de Duca Lamberti. Les enfants du massacre, de Giorgio Scerbanenco, traduit de l’italien, éd. Gallmeister, 2024 (roman). La grande A, de Giulia Caminito, traduit de l’italien, éd. Gallmeister, 2024 (roman). Une enquête de la commissaire Vanina Guarrasi. Sable noir, de Cristina Cassar Scalia, traduit de l’italien, éd. Archipel, 2024 (roman). Les démons de Berlin, de Fabiano Massimi, éd. Albin Michel, 2023. Vénus privée, de Giorgio Scerbenenco, traduit de l’italien, éd. Gallmeister, 2023. Elle,qui ne touche jamais terre, d’Andrea Donaera, traduit de l’italien, éd. Cambourakis, 2023. Borgo Sud, de Donatella di Pietrantonio, traduit de l’italien, éd. Albin Michel, 2023. Histoire de Tönle, de Mario Rigoni Stern, traduit de l’italien, éd. Gallmeister, 2023. Le choix, de Viola Ardone, traduit de l’italien, éd. Albin Michel, 2022. La ville des vivants, de Nicola Lagioia, traduit de l’italien, éd. Flammarion, 2022. Utopia, de Carlo Bevilacqua, traduit de l’italien, éd. Intervalles, 2018 (sociologie). Picasso et les Ballets russes, collectif, traduit de l’italien, éd. Actes Sud, 2018 (documentaire). La nuit appartient aux amants, de Giuseppe di Piazza, traduit de l’italien, éd. HarperCollins, 2018 (roman). Le Grimoire de l’ange, d’Alfredo Colitto, traduit de l’italien, éd. L’Archipel, 2018 (roman). Le chien, la neige, un pied, de Claudio Morandini, traduit de l’italien, éd. Anacharsis, 2017 (roman). Les disciples du feu, d’Alfredo Colitto, traduit de l’italien, éd. L’Archipel, 2016 (roman). Ma vie de brigand, de Carmine Crocco, traduit de l’italien, éd. Anacharsis, 2016 (biographie). Bacchiglione Blues, de Matteo Righetto, traduit de l’italien, éd. La dernière goutte, 2015 (biographie). Scalpel, de Diana Lama, traduit de l’italien, éd. L’Archipel, 2015 (roman). La photographie, d’Ugo Mulas, traduit de l’italien, éd. Le Point du jour, 2015 (documantaire/photographie). Les mots sont des pierres, de Carlo Levi, traduit de l’italien, éd. Nous, 2015 (histoire/géographie). Les Atrocités des pirates, d’Aaron Smith, co-traduit de l’anglais avec Frantz Olivié, illustrations de Franck Fiat, éd. Anacharsis, 2014 (biographie). Case départ, de Nicola Lagioia, traduit de l’italien, éd. Arléa, 2014 (roman). Réflexions sur Toscanini, d’Harvey Sachs, traduit de l’anglais par Anne-Sylvie Homassel, traduit de l’italien de Laura Brignon, éd. Notes de Nuit, 2014 (documentaire). Viaggi in Etiopia / Voyage en Ethiopie, de Curzio Malaparte, traduit de l’italien, éd. Arléa, 2012 (histoire/géographie). Per il bene di tutti / Pour le bien de tous, de Francesco Randazzo, traduit de l’italien, Presses Universitaires du Mirail, 2009 (théâtre).
Voir toutes les parutions de BRIGNON LAURA