Conseil et expertise

Publié le 18/10/2018
Métier(s)
Éditeurs
Date de remise du dossier

Un dispositif pour quoi ?

Cette aide a pour objet d’inciter les éditeurs indépendants à faire appel à des conseils extérieurs concernant leur développement (création, étape des trois-cinq ans, changement de statut, politique de commercialisation, abandon de l’auto-diffusion ou distribution, changement de diffuseur ou distributeur, etc.) afin d’améliorer leur adaptation au marché et leur compétitivité économique. 

Cet accompagnement : 

  • permet à l’éditeur de bénéficier d’une analyse de ses problématiques ; 
  • prend en compte la spécificité de la maison d’édition dans des domaines variés comme la gestion, la commercialisation, la fabrication, les méthodes de production, les questions juridiques. 

Les prestations de conseil prennent la forme de diagnostics ou d’études. Priorité est donnée aux prestations de conseil dites structurantes (en matière de commercialisation, de fabrication, de gestion et de comptabilité spécialisée…).

Comment fonctionne-t-il ?

Occitanie Livre & Lecture peut accompagner la maison d’édition pour le montage du dossier. Elle examine l’éligibilité de la demande et émet un avis technique. Les dossiers sont instruits au fil des demandes puis étudiés lors de la commission professionnelle économie du livre.
Sont éligibles toutes les dépenses de prestations conseils réalisées au profit de la maison d’édition par des consultants appartenant au secteur privé concurrentiel reconnus pour leurs compétences et pour leurs moyens mis à disposition de l’action. Les organismes bancaires ne sont pas admis comme consultants.
Le montant de l’aide portée par Occitanie Livre & Lecture qui conventionne avec le prestataire retenu en accord avec la maison d’édition bénéficiaire, est plafonné à 3000€ (plafond porté à 6000€ pour une action collective).
La prestation est prise en charge par Occitanie Livre & Lecture au maximum à hauteur de : 

  • 70% lorsqu’elle est jugée comme un préalable nécessaire par les signataires du protocole avant tout engagement plus approfondi ;
  • 50% maximum si la demande émane de la maison d’édition bénéficiaire (porté à 70% dans le cadre d’une démarche collective).

 

  • Pour les structures soumises à la TVA, sont pris en compte les frais HT.
  • Pour les structures non soumises à TVA sont pris en compte les montants TTC.

Quelques conseils avant de commencer la saisie de votre demande

Tout montant figurant dans le budget prévisionnel doit impérativement être accompagné d’un devis ou d’un contrat concordant.
Il est nécessaire que le coût prévisionnel de l’opération soit le plus réaliste possible. Si ce montant n’était pas atteint au moment de la clôture de l’opération, la subvention serait versée au prorata des dépenses effectivement engagées par la maison d’édition.

Documents à joindre obligatoirement à votre fiche :


Règlement d'intervention du dispositif :