1453 : la fin de l'Aquitaine anglaise

Auteur(s)
Michel Bochaca
Editeur(s)
Editions midi-pyrénéennes
Thèmes
Histoire générale et thématique -- France
Collection
Cette année-là. A Bordeaux
ISBN
979-10-93498-70-6
EANS
9791093498706
Date
Collation
46p. ; 10 x 17 cm ; épaisseur : 0.5 cm ; reliure : Broché

L'année 1453 marque une importante rupture politique dans l'histoire de Bordeaux. La reddition de la capitale de l'Aquitaine signifie pour elle-même et pour l'ensemble du duché la fin de trois siècles d'obédience anglaise et l'entrée dans la mouvance du roi de France. Les conditions de cette mutation sont particulièrement défavorables. Les acquis d'une première reddition, avec les honneurs, en 1451, semblent perdus. Le rappel des Anglais et la participation à la lutte armée relèvent de la trahison et du crime de lèse-majesté, que Charles VII se doit de châtier. Comment la ville de Bordeaux en est-elle arrivée là ? Quelles traces cet événement a-t-il laissées chez les contemporains et dans l'historiographie ?

Revenir à la liste des parutions