SACRÉ JAMES

james.sacre [at] sfr.fr
16 rue du Salagou
34070 Montpellier
Activité(s)
Ecrivain
Genre(s)
Poésie, théâtre
Livre jeunesse
Littérature
Arts
Biographie :
James Sacré est né en 1939. Il passe son enfance et son adolescence à la ferme des parents en Vendée. D’abord instituteur puis instituteur itinérant agricole, il part, en 1965, vivre aux Etats-Unis où il poursuit des études de lettres (thèse sur la poésie de la fin du XVIe siècle français). Il y enseigne dans une université du Massachusetts (Smith College) tout en faisant de nombreux séjours en France et des voyages en d’autres pays (l’Italie et le Maroc, souvent). Il a publié des livres de poèmes au Seuil ("Cœur élégie rouge", 1972), chez Gallimard ("Figures qui bougent un peu", 1978) et aux éditions André dimanche, ainsi que chez de nombreux "petits éditeurs". Il vit de nouveau en France, à Montpellier, depuis 2001.
Bibliographie non exhaustive :
Un pays mal continué : de la Gardiole aux Aresquiers, peintures Vincent Bioulès, éd. Méridianes, 2018 (poésie). Figures de silences , éd. Tarabuste, 2018 (poésie). Dans la parole de l’autre, éd. V. Rougier, 2018 (poésie). Ecrire pour t’aimer, à S.B., éd. Fai Fioc, 2018 (poésie). Et parier que dedans se donne aussi la beauté, dessins Guy Calamusa, éd. Aencrages & Co, 2018 (poésie). Une main seconde, dessins Jacques Clauzel, éd. Fario, 2018 (poésie). Cappuccino brioche au Belvedere Bar à Montalcino, éd. Faï Fioc, 2017 (poésie). Portrait du père en travers du temps, volume 2, illustrations Djamel Meskache, éd. La Dragonne, 2016 (poésie). Affaires d’écriture, volume 2, éd. Tarabuste, 2016 (poésie). Figures qui bougent un peu : et autres poèmes, éd. Gallimard, 2016 (poésie). Dans l’oeil de l’oubli, éd. Obsidiane, 2015 (poésie). Un désir d’arbres dans les mots, éd. Fario, 2015 (poésie). Ne sont-elles qu’images muettes et regards qu’on ne comprend pas, illustrations Colette Deblé, éd. 2014 (poésie). Parler avec un poéme, éd. La Baconnière, 2013 (poésie). Donne moi ton enfance, éd. Tarabuste, 2013 (poésie). Ah ! V’la un papillon, éd. Tarabuste, 2013 (poésie). Affaires d’écritures (ancrits divers), éd. Tarabuste, coll. Reprise, 2012 (poésie). Si les felos traversent par nos poèmes ?, éd. Jacques Brémond, photographies Emilio Arauxo, 2012 (poésie). Le paysage est sans légende, éd. Al Manar/Alain Gorius, illustrations Guy Calamusa, 2012 (poésie). Mobile de camions couleurs : pour le noir et le blanc de plusieurs, photographies de Michel Butor, éd. Virgile, 2010 (roman). America solitudes, éd. André Dimanche, 2010 (poésie). Tissus mis par terre et dans le vent, photographies Bernard Abadie, éd. Castor astral, 2009 (poésie). Bernard Pagès : élancées de fêtes, mais tenant au socle du monde, photographies Michel Chassat, éd. La pionnière, 2009 (beau livre). Le désir échappe à mon poème, dessins Mohamed Kacimi, éd. Al Manar, 2009 (poésie). Portrait du père en travers du temps, illustrations Djamel Meskache, éd. La dragonne, 2009 (poésie). Ficelle, n° 84, Une idée de jardin à Beyrouth, gravures Vincent Rougier, éd. Vincent Rougier, 2008 (poésie). Ficelle, n° 85, Dorothée lyrique, monotypes Vincent Rougier, éd. Vincent Rougier, 2008 (poésie). D’autres vanités d’écriture, éd. Tarabuste, 2008 (essai). 31 poèmes de L’Amérique un peu, éd. Contre-pied, 2008 (poésie). Comme pour être un jardin, éd. Tawbad, Tunisie, 2008 (bilingue français-arabe). Coudre ton enfance à demain, Contre-allées, « Poètes au potager », Montluçon, 2008. D’autres vanités d’écriture, éd. Tarabuste, 2008. Le poème n’y a vu que des mots, coéd. L’Idée bleue-Centre poétique de Rochefort-sur-Loire, 2007 (poésie). Khalil El Ghrib, éd. Virgile, 2007 (livre d’art). Un paradis de poussières, éd. André Dimanche, 2007 (poésie). Trois anciens poèmes mis ensemble pour lui redire je t’aime, éd. Cadex, 2006 (poésie). Broussaille de prose et de vers (où se trouve pris le mot paysage), éd. Obsidiane, 2006 (poésie). Aneries pour mal braire, éd. Tarabuste, 2006 (poésie). Sans doute qu’un titre est dans le poème, éd. Wigwam, 2004. Mouvementé de mots et de couleurs, photographies Lorand Gaspar, éd. Le temps qu’il fait, 2003 (beau livre). Les mots longtemps, qu’est-ce que le poème attend ?, éd. Tarabuste, 2003 (poésie). Monsieur l’évêque avec ou sans mitre, illustrations Edwin Apps, éd. Le Dé bleu, 2002 (poésie jeunesse). La petite fille silencieuse, éd. André Dimanche, 2001 (poésie). Cœur élégie rouge, éd. Du Seuil, rééd. André Dimanche, 2001 (roman). Si peu de terre, tout, éd. Le Dé bleu, 2000 (poésie). Ecrire à côté, éd. Tarabuste, 2000 (poésie). L’Amérique un peu, éd. Trait-d’union, 2000. Relation : essai de deuxième ancrit (1962-1963, 1996), éd. Océanes, 1999 (poésie). Labrego coma (cinco veces), éd. Noitarenga, 1999. La peinture du poème s’en va, éd. Tarabuste, 1998 (poésie). Anacoluptères, éd. Tarabuste, 1998. La nuit vient dans les yeux, éd. Tarabuste, 1997 (poésie). Essais de courts poèmes, éd. Cahiers de l’Atelier, 1996. Viens, dit quelqu’un, éd. André Dimanche, 1995 (poésie). Ma guenille, éd. Obsidiane, 1995 (essai). La Pantagrueline prognostication, de François Rabelais, éd. Le Dé bleu, 1994 (essai). Jean Audeau ou un Spécialiste ignoré de Rabelais, de François Bon, éd. Le Dé bleu, 1994 (essai). Rabelais, les métamorphoses d’une braguette, de James Sacré, éd. Le Dé bleu, 1994 (essai). Le renard est un mot qui ruse, éd. Tarabuste, 1994. La Poésie comment dire, éd. André Dimanche, 1993 (poésie). Des animaux plus ou moins familiers ?, éd. André Dimanche, 1993. Ecritures courtes, coéd. Le Dé bleu-Echo optique, 1992 (poésie). On regarde un âne, éd. Tarabuste, 1992. Comme en disant c’est rien, c’est rien, éd. Tarabuste, 1991. Je ne prévois jamais ce que je fais quand je dessine, éd. Les petits classiques du grand pirate, 1990. Le Taureau, la rose, un poème, illustrations Denise Guilbert, éd. Cadex, 1990 (poésie). Un oiseau dessiné, sans titre. Et des mots, éd. Tarabuste, 1988. Une Fin d’après-midi à Marrakech, éd. André Dimanche (roman). La solitude au restaurant, éd. Tarabuste, 1987. Bocaux, bonbonnes, carafes et bouteilles (comme), photographies Bernard Abadie, éd. Castor astral, 1986 (poésie) (épuisé). La Petite herbe des mots, éd. Le Dé bleu, 1986 (poésie). Ecrire pour t’aimer ; à S.B., éd. André Dimanche, 1984. Quelque chose de mal raconté, éd. André Dimanche (poésie). Ancrits, éd. Thierry Bouchard, 1983 (poésie). Des pronoms mal transparents, éd. Le Dé bleu, 1982. A l’encre et au point lancé, coauteur Jacky Garnier, éd. Instant perpétuel (poésie). Rougigogne, éd. Obsidiane (essai). Figures qui bougent un peu, éd. Gallimard, 1978. Un brabant double avec des voiles, éd. Nane Stern, 1977. Un Sang maniériste : étude structurale autour du mot ’sang’ dans la poésie lyrique française de la fin du XVIe siècle, éd. La Baconnière, 1977 (document). Comme un poème encore, dessins Yvon Vey, éd. Atelier de l’Agneau, 1975 (poésie). La transparence du pronom elle, éd. Chambelland, 1970. Graminées, Poésie-Ecrire, éd. Le Seuil, 1968 (collectif). La femme et le violoncelle, éd. J.C. Valin, 1966. Relation, éd. N.C.J., 1965.
Voir toutes les parutions de SACRÉ JAMES
Localisation

43.60755, 3.83097