Les états généraux du livre en langue française

Projet collaboratif au sein de la Francophonie en 2020, 500 millions de francophones concernés

Publié le 02/06/2020

Les États généraux : un projet participatif

Le secteur du livre est fortement touché par le Covid-19. En réponse aux problématiques structurelles et aux enjeux économiques soulevés, la mise en place des États généraux du livre en langue française se donnent pour objectif d'imaginer "le marché du livre francophone de demain".

Cet événement est initié par le ministère de la Culture français et mis en œuvre par l’Institut français dans le cadre du Plan pour la langue française et le plurilinguisme. Il se tiendra à Tunis, en marge du Sommet des chefs d’États de la Francophonie (date reportée en attente de confirmation).
Les États généraux du livre en langue française portent une ambition à la fois politique, économique, culturelle et éducative. Un appel à contributions a été lancé avec pour objectif de déboucher sur des propositions concrètes, des initiatives ou des programmes s’inscrivant dans la durée.

Cet appel à contributions s’articule autour de 4 points :

  • Le développement d'un espace éditorial francophone dynamique, fondé sur la coopération au sein de l'espace francophone
  • La prise de conscience de la richesse et de la diversité des productions littéraires en langue française dans le monde
  • L'élargissement de la perception de la francophonie auprès des publics francophones
  • L'intégration des opportunités liées au numérique

Le volet des contributions


Tous les acteurs du livre sont invités à participer à ce grand projet collaboratif jusqu'au début du mois de septembre 2020. Il est possible de contribuer soit en sélectionnant une thématique parmi les 4 au choix, soit en remplissant directement la rubrique "Contributions libres". Toutes les propositions et projets participatifs sont recensés sur > la plateforme des États généraux. Elles permettront d'établir un cahier de propositions qui sera porté lors des États généraux à Tunis (date en cours de recalage).

Une enquête sur le prix des livres et leur accessibilité dans les différents pays a été lancée. Par cette consultation et ce travail de collecte à grande échelle, les États généraux souhaitent mettre en avant les écarts d'accès au livre dans les différents pays. Les données collectées permettront de mettre en regard le prix moyen du livre dans le pays avec le salaire moyen. D'autres comparaisons pourront être établies avec ce référentiel.


Pour aller plus loin

Données extraites du site > Le livre en langue française 

Plusieurs rencontres avec des acteurs du livre sont présentées sur la plateforme. Le principe ? Un portrait en 4 questions : 

  • Qui êtes-vous et en quoi consiste votre activité ?
  • Quelle est la mission qui vous tient le plus à coeur ou l'initiative dont vous êtes le/la plus fière dans le cadre de votre activité ?
  • Quel est l'obstacle majeur, le frein ou la difficulté auquel vous êtes confronté.e dans votre activité ?
  • Qu'attendez-vous des États généraux du livre en langue française dans le monde ?

Marion Mazauric fondatrice des éditions Au Diable Vauvert il y a 20 ans, répond aux 4 questions > ici.
Abdelkader Retnani, fondateur de la maison d'édition La croisée des chemins et qui a co-publié un ouvrage avec les éditions Au Diable Vauvert en novembre 2019, s'est également prêté > au jeu des questions/réponses.