Sur l'extension des horaires d'ouverture des bibliothèques publiques

Rapport d'information n° 581 (2019-2020) de Mmes Colette MÉLOT et Sylvie ROBERT, fait au nom de la commission de la culture, de l'éducation et de la communication, déposé le 1er juillet 2020

Publié le 07/07/2020

L'ESSENTIEL

«  Une bibliothèque, c'est le carrefour de tous les rêves de l'humanité. »

Julien Green, Journal II

Lieu historique d'accès au savoir, les bibliothèques publiques connaissent depuis une trentaine d'années de profondes évolutions touchant à leur architecture, leurs fonctions, leurs usages. Le constat est unanimement reconnu : ce n'est plus seulement l'accès à des ouvrages et à une salle de lecture silencieuse que les citoyens souhaitent trouver dans leur bibliothèque, mais bien un véritable lieu de vie connecté, propice à la réflexion, au repos, au travail en groupe ou à des activités annexes. De « temples de la culture » réservés aux seuls initiés, les bibliothèques deviennent progressivement les foyers d'un champ culturel réinventé, plus ouvert et inclusif.

C'est à l'aune de ce renversement de perspective que la question de l'élargissement des horaires d'ouverture des bibliothèques s'est imposée dans le débat public au cours des dernières années. Le sujet a été posé en 2015 par Sylvie Robert, dont le rapport remis au ministre de la culture1(*) a permis la mise en place, l'année suivante, d'un dispositif de soutien financier de l'État à destination des collectivités territoriales pour les encourager à étendre les horaires d'ouverture de leurs bibliothèques. Il a ensuite été approfondi par Erik Orsenna et Noël Corbin en 2018, dans un rapport à valeur de manifeste en faveur d'une plus grande ouverture horaire des bibliothèques2(*). S'en est suivi le lancement, la même année, par le ministère de la culture d'un plan « Bibliothèques », visant à les « ouvrir mieux et plus »3(*), comme le Président de la République s'y était engagé durant la campagne présidentielle. Ce plan s'est accompagné d'un coup de pouce budgétaire de l'État venant abonder le dispositif d'accompagnement des collectivités territoriales mis en place en 2016.

Deux ans après cette mobilisation des pouvoirs publics, les bibliothèques ouvrent-elles plus longtemps ? Telle est la question à laquelle les rapporteures se sont attachées à répondre après avoir auditionné les principaux acteurs de la politique de lecture publique (services du ministère de la culture et du ministère de l'intérieur, directions régionales des affaires culturelles, associations de collectivités territoriales, représentants de professionnels du secteur...).

Leur diagnostic est très clair : oui, les bibliothèques ouvrent plus longtemps depuis 2016, et surtout depuis 2018. Le dispositif d'accompagnement financier de l'État permet aujourd'hui de soutenir, au niveau local, 343 projets d'extension des horaires d'ouverture de bibliothèques, ce qui représente 623 communes, 747 bibliothèques, et concerne 9,1 millions de Français. L'objectif du ministère de la culture de 400 projets accompagnés devrait prochainement être atteint.

 

SYNTHESE BILAN