Sim Copans, l'Amérique et le Jazz à Souillac

Publié le 12/02/2020

En 1931, Sim Copans est un jeune universitaire américain spécialisé dans les relations franco-américaines fraîchement arrivé en France. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, il participe à la présentation de la culture américaine à la population française, notamment à travers le jazz et les cultures afro-américaines qu'il fait découvrir à de nombreux Français.

Décidé à adopter la France, Sim Copans s'installe à Souillac où il créé un festival de Jazz. En 1999, il lègue sa bibliothèque et ses archives personnelles à la bibliothèque de la ville. Ces 8 mètres linéaires offrent un panorama de ses activités militaires, radiophoniques, universitaires et de conférencier. Ils sont maintenant décrits dans le Catalogue Collectif de France.

L'Occitanie swingue, puisqu'il s'agit du second fonds Jazz de cette première phase du plan régional de signalement des manuscrits.