Retour sur... Lettres du Maghreb 2019

Occitanie Livre & Lecture a participé à la 3e édition des Lettres du Maghreb, du 9 au 13 octobre 2019.
Retour en images sur le voyage professionnel.

Publié le 21/10/2019
Oujda
Voir le plan

Troisième édition : sous le signe de la transmission

"La transmission retrouve naturellement sa place dès que l’on s’élève au niveau de l’humanisme" déclare Mohamed Mbarki, président du Salon et directeur général de l'Agence de l'Oriental. Fort de son succès lors des précédentes éditions, le salon du livre Lettres du Maghreb s'est tenu à Oujda pour la troisième année consécutive, du 9 au 13 octobre 2019. Il a accueilli près de 48 000 visiteurs.

Le salon Lettres du Maghreb, initié par l'union professionnelle des éditeurs indépendants marocains, réunit chaque année des intervenants d'horizons différents lors de tables-rondes, conférences et rencontres littéraires. Cette année encore, chercheurs, universitaires, étudiants et grand public ont pu se questionner, parler et débattre autour du thème de la transmission.

Le Cameroun était le pays invité d'honneur de la 3e édition.

Cette année, Occitanie Livre & Lecture, avec son président Serge Regourd, a accompagné une délégation de professionnels, des éditeurs et des auteurs, qui ont participé aux échanges pendant toute la durée du salon : Marie-Françoise Dubois-Sacrispeyre (éditions Erès) ; Sylvie Crossman (autrice et éditrice, éditions Indigène) ; Jean-Pierre Barou (auteur et éditeur, éditions Indigène) ; Chantal Zaouche Gaudron (professeur de psychologie de l'enfant et autrice).

Un stand des éditeurs d'Occitanie qui publient dans le domaine des sciences humaines a également été présenté pendant toute la durée du salon.

L'Occitanie dans tous les débats, ou presque

Les membres de la délégation ont tous eu l'occasion de débattre lors des conférences organisées pendant toute la durée du salon. Décoloniser les savoirs ; la jeunesse et la transmission artistique ; l'école face à l'éducation ; la Méditerranée, destin commun ; les cultures en dialogue... Autant de sujets qui ont contribué à nourrir les discussions et réflexions autour du thème de la transmission.

Serge Regourd et Patrick Chamoiseau ont participé à la table ronde "Questionner les nationalismes". 

Sylvie Crossman, autrice et éditrice, a débattu sur la question "Décoloniser les savoirs".

Jean-Pierre Barou (éd. Indigène) et Marion Mazauric (éd. Au Diable Vauvert) étaient réunis pour une table ronde sur l'édition.

Un public qui a répondu présent tous les jours

Rencontre interprofessionnelle avec les éditeurs


Le stand des éditeurs d'Occitanie

Six maisons d'édition du territoire ont été présentées lors de ce salon, afin de mettre en lumière leur catalogue :

Installation du stand des éditeurs 

Une sélection du catalogue Erès sur les étagères

Occitanie Livre & Lecture en terres étrangères 

Crédits photographiques : Occitanie Livre & Lecture


  • Contact : Adeline Barré, chargée de mission économie du livre et Coordination des projets internationaux  adeline.barre@occitanielivre.fr / 04 67 17 94 76
  • Pour découvrir tous les autres les projets internationaux d'Occitanie Livre & Lecture, consultez notre rubrique L'International

34.684581532314, -1.9074780999999