[Mois du Doc 2021] projection d'ouverture en région Occitanie

L’ouverture du Mois du Film Documentaire en Occitanie aura lieu le samedi 16 octobre à 14h au Corum de Montpellier à l’occasion du 43e Cinemed avec la projection en avant-première du film de Florian Delafournière B.A.M., un village russe (VOSTF, 58′) produit par les Films de l’Ouest à Toulouse et viàOccitanie.

Publié le 15/09/2021

BAM, un village russe
Florian Delafournière

Samedi 16 octobre 2021 - 43e Cinemed
Montpellier, Corum

 

...B.A.M... un village russe - Les Films de l'Ouest.

Le film sera projeté en présence du réalisateur et de l’équipe du film. Cette séance est organisée avec Occitanie films, coordinateur du Mois du Film Documentaire en Occitanie avec Occitanie Livre et Lecture.

 

Florian Delafournière

Florian Delafournière est né à Paris le 27 Octobre 1984, le jour où, 7300 kilomètres plus à l’Est, on inaugurait le Baïkal Amour Magistral. Il n’a cependant jamais grandi dans l’un ou l’autre de ces lieux, et c’est peut-être ce paradoxe originel qui lui a donné le goût d’ailleurs. Ne pouvant se dire d’où il était, il a développé une curiosité de l’altérité. Pensant que cette formule pourrait être la définition d’un certain cinéma, il a obtenu un Master à l’Ecole Supérieur d’Audiovisuel de Toulouse en 2009. Le travail sur des films documentaires, aux postes d’ingénieur du son et de mixeur, a rapidement été son activité principale. L’implication à plusieurs moments de la chaîne de fabrication de ces projets, et le travail en petite équipe, qui privilégie les échanges actifs dans leur élaboration, sont les deux aspects qui lui plaisent le plus. Aspects qui ont fatalement réveillé chez lui l’envie de réaliser ses propres films. B.A.M., un village russe est son premier documentaire.

Les Films de l’Ouest : 

Les Films de l’Ouest sont nés d’un profond désir de films ambitieux, libres et engagés, de fictions et documentaires. Nourris par une passion commune pour le cinéma, des anciens étudiants de l’ENSAV (Ecole Nationale Supérieure d’Audiovisuel de Toulouse) portent cette société de production toulousaine, créée en 2011.

Un berger fait son adieu à la montagne, un parfait cathare et son frère fuient l’Inquisition, des moudjahidines combattent en plein cœur du conflit syrien, des mamies assistent impuissantes à la transformation de leur ville Tolède, des légionnaires fraternels font face à l’absurdité de la guerre, des sibériens se rêvent dans l’ombre d’un mythe soviétique déliquescent…

Ce sont tous des personnages pris dans le vertige des grands espaces qu’ils peuplent et le tumulte des temps qu’ils traversent. Des histoires qui racontent un ailleurs pour mieux interpeller notre présent. Des films qui se répondent entre eux pour tracer le sillon d’un cinéma indépendant de genre, sensible et audacieux.

Informations sur le film

Synopsis

Une voie ferrée sibérienne longue de 4232 kilomètres. Dans leurs villages à demi-peuplés, Zinaïda, Boris et Ilya racontent le “projet du siècle”. Entre idéal des pionniers et difficulté de vivre dans son écho, une parole collective se construit à mesure que nous découvrons la rudesse du quotidien dans laquelle elle résonne. Décrit-elle un monde qui se délite, ou chante-t-elle encore le mythe ?

 

Équipe

Réalisation, Son, Ecriture : Florian Delafournière

Image : Bastien Plouvier et Florian Delafournière

Assistant Réalisation : Alekseï Golovinov

Montage : Laure Larrieu

Musique Originale : Mourad Bennacer

Mixage : Cyril Legrain

Etalonnage : Saul Mêmeteau

Direction de Production : Pablo Jaulin

 

Le film a bénéficié de l’aide financière de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée en partenariat avec le CNC