Le documentaire et les femmes...

Dans le cadre du Mois du doc, le 25 novembre à Toulouse nous avons proposé une journée d’exploration et de réflexion inspirée par la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes

Photo extraite de "Delphine et Carole, insoumuses", un film de Callisto McNulty

Publié le 25/10/2021
Auditorium -Médiathèque José Cabanis Toulouse

« Le documentaire et les femmes, le féminin, le féminisme … un combat dans les postures professionnelles et sur les écrans »

Chaque année nous vous proposons des rencontres professionnelles car le Mois du doc c’est encore…revoir, regarder, observer, analyser et trouver les singularités et les passerelles dans la diversité du réel. Cette année la journée d’exploration et de réflexion est inspirée par la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes,

Delphine et Carole, insoumuses. Un film de Callisto McNulty

Jeudi 25 novembre
10h-16h30
Médiathèque José Cabanis Toulouse

 

Le 25 novembre, journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, est l’occasion pour nous de partager les situations professionnelles des cinéastes et les modes d’expression des femmes au regard de l’image documentaire.

Enregistrer une histoire commune et produire des documents audiovisuels, les archiver et les diffuser, autant des démarches nous permettant soulever de pressantes questions :

  • Qu’est-ce-que contribuer au matrimoine audiovisuel ?
  • Comment les bibliothèques peuvent-elles développer la connaissance de l’histoire des féminismes avec le cinéma documentaire, dans leurs programmations et dans leurs fonds ?

S’interroger ensemble sur les positions féministes marquant l’époque contemporaine, c’est lutter contre une violence immatérielle : celle de l’invisibilité et de l’effacement de la femme dans l’histoire sociale.

 

RESSOURCES EN LIGNE

Vous voulez écouter ou ré-ecouter cette événement ?

 

Journée professionnelle organisée par la coordination du mois du film documentaire en région Occitanie : Occitanie films et Occitanie Livre & Lecture, avec la participation de l’Institut national de l'audiovisuel (INA), du Centre audiovisuel Simone de Beauvoir et le collectif Caméra au Poing et en partenariat avec la Médiathèque José Cabanis.

 

 

 

PROGRAMME

 

  • 10h : Ouverture de la journée par Occitanie Livre & Lecture et Occitanie Films
  • 10h15 : L’audiovisuel dans sa diversité avec Hélène Bettembourg, déléguée régionale Midi Atlantique de l’Institut national de l’audiovisuel (INA)

L'INA dispose de ressources en sons et en images pour éditorialiser et co-construire des projets en lien avec les sujets de société, et a en ce sens à cœur d'encourager la réflexion sur les questions liées à la place de la femme dans les médias. La prise de recul, grâce à une perspective historique, est mise en valeur par le biais d'analyses, sous la forme d'études, d'articles dans la revue des médias , de temps forts dans la programmation d'actions scientifiques ou culturelles. Autant de pistes pour illustrer la richesse documentaire, autant de clés pour rendre visibles les femmes grâce aux collections de l'INA.

  • 10h45 : Mémoire audiovisuelle cinématographique, héritages à conserver et diffuser avec Nicole Fernández Ferrer, déléguée générale du Centre audiovisuel Simone de Beauvoir

De la vidéo militante féministe à l’éducation à l’image, des pratiques des artistes aux ateliers avec des détenu.e.s : le parcours singulier du Centre audiovisuel Simone de Beauvoir.
Une intervention sur l’histoire de la vidéo féministe (avec des incursions sur ce que l’on appelait la "vidéo art") et du Centre, les 2 étant imbriqués, ponctuée par de nombreux extraits films. Donner à voir les pratiques de l’archive féministe : collecter, conserver et valoriser des vidéos et films du monde entier autour de la création, des luttes, des droits des femmes et de l’histoire du féministes et des LGBTQi. Discuter la constitution d'un matrimoine audiovisuel des années 1970 à nos jours accessible à toustes.

 

  • 14h15 : Rencontre avec Caméra au poing, en présence d'Elsa Deshors et Magali Chapelan

Caméra au poing est un collectif de 8 femmes documentaristes qui ont à cœur de favoriser l’appropriation des outils audiovisuels par un public éloigné de la culture.
L’association, basée à Foix, mène des ateliers d’expression au moyen du cinéma documentaire depuis 2000. Elle accompagne et co-produit des projets de films documentaires de création. Elle porte et produit la Télé Buissonnière, web média documentaire participatif.

  • L'après-midi  :

- une présentation du collectif Caméra au poing et de ses actions, notamment avec des publics de femmes
- une présentation du parcours d'Elsa Deshors et de son film en cours de création Nos belles échappées
- une projection du film A corps perdu, suivie d'un échange avec sa réalisatrice, Magali Chapelan