Frédéric Debomy en résidence au Maroc

Résidence de création à Casablanca

Publié le 12/10/2021
Maroc

Frédéric Debomy s'envole pour le Maroc du 15 octobre au 15 novembre 2021 pour un second temps de résidence à l'institut français de Casablanca.

Lors de cette résidence, il poursuivra son travail de recherche entamé lors d'un premier séjour en 2020, consacré à la condition féminine au Maroc. "Si l’idée reste de faire une bande dessinée documentaire (de reportage), celle-ci, qui devait porter sur le thème général des précarités féminines au Maroc, sera centrée sur le thème plus particulier des mères célibataires dans ce pays" précisait l'auteur en 2020. Frédéric Debomy sera accompagné dans ce projet par l'illustratrice marocaine Nadia Bouissehak, une dessinatrice résidant à Casablanca. Elle fait partie du collectif Passe-Passe, un groupe de jeunes auteurs-illustrateurs de bande dessinée, accompagné par l’Institut français de Casablanca.

Outre un travail de recherche sur le terrain, Frédéric Debomy poursuivra des ateliers et des workshops avec les jeunes auteurs et autrices du collectif  Passe Passe (> à découvrir ci-dessous, le fanzine réalisé dans le cadre du Labo-atelier bande dessinée à l’Institut français de Casablanca). D'autre part, des rencontres avec des étudiants de l'école supérieure des beaux-arts de Casablanca sont prévues.

L’Institut français de Casablanca a proposé un déplacement dans au pied du Moyen-Atlas, avec lequel travaille l'Institut français et où ont lieu des cours de langue. Nadia Bouissehak et Frédéric Debomy s’y rendront pour une rencontre / travail d'atelier autour de la bande dessinée. 


Frédéric Debomy est né le 11 juillet 1975 dans les Hauts-de-Seine. Membre fondateur de l’association Khiasma, il publie sa première bande dessinée en 2001 avec le dessinateur Louis Joos. Il initie avec Khiasma et l’association Info Birmanie un projet intitulé Birmanie, la peur est une habitude (livre, exposition, organisation d’événements de type projections-débats) avant d’assurer la coordination puis la présidence d’Info Birmanie pendant plusieurs années puis de consacrer aux évolutions de la situation politique en Birmanie de nombreux articles et ouvrages relevant de l’essai, du document ou de la bande dessinée. Il prend également part, comme chercheur, à un colloque de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS) sur le génocide des Tutsi avant de contribuer au numéro des Temps Modernes consacré aux vingt ans de l’événement. Il assure, en outre, la programmation des éditions 2011 et 2012 du Festival international du film des droits de l’homme (FIFDH) de Paris. Depuis plusieurs années, Frédéric Debomy se consacre à l’écriture. Scénariste de bande dessinée, il a notamment travaillé avec les dessinateurs José Muñoz (Grand Prix du festival d’Angoulême) et Edmond Baudoin et publié un livre aux Cahiers dessinés.