Enquête du CNL sur l'économie de la filière du livre jeunesse

Afin de dévoiler son étude sur l'économie du livre jeunesse, conduite en collaboration avec des organismes interprofessionnels pour le ministère de la Culture, le CNL sollicite aujourd'hui auteurs, traducteurs, illustrateurs, éditeurs et libraires pour répondre à une enquête sur cette filière.

Publié le 05/05/2020

Ces vingt dernières années, le marché du livre jeunesse a connu un développement exceptionnel, tant en matière de chiffre d’affaires que de production annuelle de nouveautés ou de cessions de droits à la traduction. Malgré cette dynamique favorable, le secteur du livre jeunesse n’en montre pas moins des points de tension réguliers entre ses différents acteurs.

Aussi, aux côtés du Centre national du livre (CNL) et des organisations professionnelles (SGDL, La Charte, ATLF, SNE, SLF, ALSJ, Sofia), le ministère de la Culture souhaite aujourd’hui disposer d’une vision d’ensemble de l’économie du livre jeunesse. A cette fin, un vaste dispositif d’étude est déployé auprès des auteurs, des traducteurs, des illustrateurs, des éditeurs et des libraires.

Financés par le CNL, les volets d’étude portant, d’une part, sur les auteurs, les traducteurs et les illustrateurs, d’autre part, sur les librairies, ont vocation à établir une photographie de leurs situations respectives. Ils ont été confiés aux cabinets TMO Régions (auteurs, traducteurs, illustrateurs) et IDATE Digiworld (librairies).

Votre participation à ce dispositif d’étude est essentielle, tant pour produire des analyses pertinentes, qui soient le reflet de votre réalité, que pour construire une base d’interrogation solide et la plus représentative de la diversité des situations.

> Si vous êtes sollicités dans le cadre de ce dispositif d’étude, le CNL vous remercie donc vivement de votre contribution et du temps que vous consacrerez à y répondre.