La Retirada à Pezilla-la-Rivière

La médiathèque Ramon Llull et l’association Pau Berga organisent les journées commémoratives de la fin de la guerre civile espagnole.

Publié le 30/01/2019
Mediathèque Ramon Llull
Voir le plan

"Du 28 janvier au 13 février 1939, près de 475 000 personnes qui, fuyant l’avancée des troupes franquistes, passent la frontière en divers points du département pour rejoindre la France : c’est la « Retirada ». Cet exil forcé de femmes d’enfants et d’hommes, affaiblis par 3 ans de combats et de privations marque la fin d’une guerre civile prélude au deuxième conflit mondial. Entassées à la va- vite dans des « camps » sommaires, souvent à même le sable ou la neige, ces populations exténuées vont connaître des heures épouvantables dans le froid et le dénuement. 
80 ans après, nous vous proposons de raviver la mémoire et de nous pencher sur cet épisode dramatique de l’Histoire du siècle dernier qui nous a touché directement. Ne pas oublier, pour faire en sorte que cela ne se reproduise plus."
J-P BILLES

Programme « Journées commémoratives »

Samedi 2 février 
10h30 – Mediathèque Ramon Llull
Conférence de Yves Escape, historien. Panorama du contexte historique.  
Musique et témoignage de Franck Sala, petit fils de Républicain Espagnol.
Samedi 16 février
10h30 – Médiathèque Ramon Llull
Présentation d’un choix de livres effectué par la Librairie Torcatis.
11h30 
Vernissage de l’exposition des peintures de Moïse Genover, Artiste Peintre. Ses tableaux, chargés d’histoire, sont empreints de vie humaine, de rêves, de poésie, d’espoir et de conquêtes. Il nous délivrera son témoignage en tant qu’enfant de la Retirada. 


Jeudi 21 février 
Soirée de clôture au Centre Culturel
19h Conférence de Narciso Alba, professeur à l’UPVD, département hispanique, Présentation de Federico Garcia Lorca, poète et dramaturge espagnol, né dans la province de Grenade et exécuté par des milices franquistes le 19 août 1936.. 
Lectures de poèmes
20h45 Apéritif dinatoire
21h45 Projection du documentaire Mourir à Madrid de Frédéric Rossif. «J’ai voulu, avant tout, faire un film contre la guerre civile ».


Samedi 4 mai 
18h – Centre Culturel
Spectacle Vivant « Certains ne sont jamais revenus » : Théâtre, chant, musique par la Compagnie Atelier H. 


 

42.708863270409, 2.759963