Georges Labit, voyageur et collectionneur toulousain

Publié le 05/09/2019

 

Toulouse, musée Georges-Labit, 009-1-2-16-13

Pour la rentrée, le musée Georges Labit de Toulouse s’offre un nouvel instrument de recherche dans le Catalogue Collectif de France ! Constitué de 160 documents, ce fonds donne un bon aperçu de la vie et des voyages de Georges Labit. Il contient notamment des photographies et des notes prises aussi bien en Italie, qu’au Japon ou en Laponie.

Une occasion de découvrir ou redécouvrir les archives de ce grand voyageur passionné d’ethnologie, d’histoire de l’art et d’histoire des religions, qui choisissait ses acquisitions sans a priori, mêlant œuvres d’art et objets plus modestes. A la suite de ses voyages, il décida de créer un musée qui sera inauguré en 1893.

Seconde publication dans le cadre du Plan régional de signalement des manuscrits, cet instrument de recherche vient en complément de la numérisation du fonds déjà disponible sur Palanca.

De nouvelles publications de toute la région arriveront dans les prochains mois.