En direction d'Oujda: participation aux Lettres du Maghreb

La délégation d'Occitanie Livre & Lecture se prépare pour l'édition 2019 des Lettres du Maghreb à Oujda, en octobre 2019.

Crédits photographiques : Frédérique Martin.

Publié le 03/09/2019
Oujda
Voir le plan

Les Lettres du Maghreb, 3e édition

Le Salon Lettres du Maghreb, soutenu par le Ministère de la Culture et de la Communication du Maroc, est organisé pour la troisième fois, du 9 au 13 octobre 2019, à Oujda. Fort d'une deuxième édition placée sous le signe de l'Universel, le Salon déploie cette année encore un temps privilégié pour le débat d'idées, les échanges et les découvertes littéraires.

De nombreux intellectuels, venant du Maghreb pour l’essentiel, mais aussi des continents africain et européen, aborderont ensemble tous les aspects de la sphère culturelle littéraire et travailleront à l’inscrire dans les cultures du monde. Sur le site officiel du salon, les organisateurs l'affirment : "Un mouvement culturel inclusif et rassembleur est désormais à l’œuvre", avant de poursuivre : "Lettres Du Maghreb est conçu et voulu comme une marque. Au grand public marocain, elle porte le message du positionnement de la Région de l’Oriental et tout particulièrement de la ville millénaire d’Oujda : un cœur et un centre de gravité de Grand Maghreb espéré."

Occitanie Livre & Lecture renouvelle sa participation au Salon du livre Lettres du Maghreb en 2019 et emmène 4 professionnels spécialisés dans le champ des sciences humaines pendant toute la durée du Salon.

Cette année, un stand des éditeurs d'Occitanie qui publient dans le domaine des sciences humaines sera présenté pendant toute la durée du salon. Un membre de l'équipe d'Occitanie Livre & Lecture tiendra ce stand, afin de mettre en lumière le travail éditorial des structures suivantes :

 

La délégation d'Occitanie Livre & Lecture

Serge Regourd, président d'Occitanie Livre & Lecture et Laurent Sterna, directeur d'Occitanie Livre & Lecture, accompagnent 4 professionnels pour ce voyage littéraire : Jean-Pierre Barou, Sylvie Crossman, Marie-Françoise Dubois-Sacrispeyre et Chantal Zaouche-Gaudron.

Jean-Pierre Barou, auteur et éditeur

Diplômé de l’École nationale supérieure des arts et métiers de Strasbourg, ingénieur, Jean-Pierre Barou a tout quitté après Mai 68 pour devenir rédacteur à "La Cause du Peuple", le journal des "maos", de la Gauche prolétarienne dont l’ancrage était le monde de l’usine, des OS, une population d’immigrés délaissée y compris par les syndicats. Il crée une revue Atoll que soutiendra Sartre ; participe activement à la création du journal Libération puis entre, en 1979, au comité éditorial des éditions du Seuil où il favorise notamment la renaissance du philosophe Vladimir Jankélévitch et assure la transmission et la traduction, en France, des Mémoires du physicien et dissident soviétique, Andréi Sakharov.

Sylvie Crossman, autrice et éditrice

Angliciste de formation, élève à l'École normale supérieure de Fontenay-aux-Roses, Sylvie Crossman grandit à Raiatéa, l’île sacrée des Maoris, en Polynésie française. Elle part à Los Angeles en 1974 pour rencontrer l’écrivain Henry Miller et enseigner à l'Université de Californie, puis y devient journaliste, notamment pour Le Monde. De retour en France en 1981, elle publie "Californie, le nouvel âge", un essai sur la Californie et un roman historique, "La Guéniza". En 1985, Sylvie Crossman repart pour fonder, à Sydney, le premier poste de correspondant du Monde en Australie. C’est au cours de ce voyage qu’elle découvre les Aborigènes et entame, avec son compagnon Jean-Pierre Barou, un travail de réévaluation des savoirs "indigènes" qu’ils poursuivront à travers plusieurs expositions dont "L’Eté australien" à Montpellier (Musée Fabre, 1990) et une trilogie à l’établissement public du Parc et de la Grande Halle de la Villette à Paris. C’est pour prolonger ce travail qu'elle fonde, en septembre 1996, toujours avec Jean-Pierre Barou, une maison d'édition, Indigène, qui compte à son catalogue une centaine de titres – parmi lesquels "Indignez-vous !", le célèbre manifeste de Stéphane Hessel. Elle en assure aujourd’hui la direction.

 

Marie-Françoise Dubois-Sacrispeyre, éditrice

En marge de son activité professionnelle de psychologue clinicienne Marie-Françoise Dubois-Sacrispeyre  s’est formée  au sein des éditions érès aux  différentes facettes des métiers de l’édition (de la correction à la commercialisation). Elle en assure la direction littéraire depuis 1994, et la gérance depuis 2009. Son  intérêt pour la psychologie, la psychanalyse, le travail social, l’éducation, notamment,  l’a conduite à développer le catalogue des éditions érès dans ces domaines spécialisés des sciences humaines et sociales à travers de différentes collections et revues. 

Les éditions érès, créées en 1980 par Georges Hahn et Jean Sacrispeyre, sont une maison d'édition spécialisée dans le domaine des sciences humaines et des pratiques qui s'en inspirent. Ancrés dans les réalités professionnelles concernées par l’enfance, la santé mentale, le handicap, le vieillissement, les problématiques sociétales, les ouvrages publiés témoignent d'une diversité d'approches théoriques et cliniques ainsi que d'un fort engagement humaniste.

Chantal Zaouche Gaudron, autrice et professeur à l'université de Toulouse Jean-Jaurès

Chantal Zaouche Gaudron est professeure de psychologie de l’enfant à l’université Toulouse Jean-Jaurès et poursuit ses recherches au sein de l’UMR LISST-Cers. Ses recherches portent sur le développement socioaffectif et de l’identité de genre du jeune enfant au sein de sa famille et des structures d’accueil de la petite enfance ainsi qu’aux processus de parentalisation – notamment la question du père. L’analyse des processus psychologiques s’élargit aux contextes dans lesquels l’enfant grandit : accueil familial, conditions de vie défavorisées, exposition aux violences conjugales, familles plurielles : monoparentales, résidence alternée, homoparentale, famille recomposée.... Elle est l’autrice ou co-autrice de plusieurs ouvrages sur ces thématiques. Elle est membre du collège de la revue "Spirale. La grande aventure de Monsieur Bébé" et du comité de rédaction de la revue Empan.

Ses principaux thèmes de recherche, dans le champ de la petite enfance (période périnatale, de la naissance à 6 ans) : contexte de prématurité ; enfants exposés aux violences conjugales ; enfants en situation de précarité ; accueil du jeune enfant dans les structures de la petite enfance ; enfants présentant des difficultés développementales ; parentalité.

> Revivez l'expérience marocaine à travers le texte de Frédérique Martin, autrice de l'Occitanie, partie avec notre délégation en octobre 2018.

Les autres projets de l'agence à l'International

Le mois d'octobre 2019 est riche en événements à l'international pour l'agence.


  • Contact : Adeline Barré, chargée de mission économie du livre et Coordination des projets internationaux  adeline.barre@occitanielivre.fr / 04 67 17 94 76
  • Pour découvrir tous les autres les projets internationaux d'Occitanie Livre & Lecture, consultez notre rubrique L'International.

34.684581532314, -1.9074780999999